Vous êtes ici

Le Tierkreis de Stockhausen : une oeuvre "ouverte"

Lundi 5 octobre 2020 à 19h

Académie de Saint-Gilles
16, rue de Neufchâtel
1060 Saint-Gilles

Les douze mélodies de Tierkreis (« Zodiaque »), une pour chacun des signes du zodiaque, ont été composées par Stockhausen en 1975. L'instrumentation est tout à fait particulière puisque cette pièce a été écrite pour 12 boîtes à musique.
Cette oeuvre représente un véritable tournant dans la production musicale du compositeur allemand. Ses principes compositionnels, son style ainsi que son atmosphère musicale se retrouveront dans la suite de sa production.
Outre la version pour boîte à musique, Stockhausen propose d'utiliser ces mélodies, avec ou sans accompagnement, comme un matériau permettant d'innombrables versions. Les musiciens choisissent l'instrumentation et peuvent réaliser leur propre version. Il s'agit bien entendu, pour reprendre le terme d'Umberto Eco, d'une « oeuvre ouverte ».
L'analyse tentera de montrer comment cet élément exogène à la musique – les caractéristiques générales des différents signes (psychologie, traits de caractères, représentation graphique, etc.) – conditionne le traitement du matériau musical.
Tierkreis propose indéniablement un formidable champ d'investigation dans le domaine de la créativité. Comment « arranger » le texte, comment tirer parti de ce que l'analyse a fait découvrir, quel lien peut-on établir entre analyse et interprétation ?

Voici comment Stockhausen présente cette œuvre :

Tierkreis est un cycle de formules musicales pour les douze mois de l'année et les douze types d'êtres humains, permettant d'innombrables versions. La version la plus longue que j'en aie jamais réalisée jusqu'à présent est la composition Sirius pour soprano, basse, trompette, clarinette basse, et musique électronique (1975-77) qui dure 96 minutes.
Que chacun se retrouve dans son signe du zodiaque!

Commentaires recents

Aucun commentaire disponible.