Vous êtes ici

Alexandre Scriabine, compositeur et pianiste virtuose russe, est sans nul doute une
des personnalités les plus énigmatiques de la période s’étendant de la fin du XIXe au début du XXe siècle.

C’est par le regard analytique porté sur quelques-unes des courtes pièces qui jalonnent la production de ce singulier compositeur que
Jean-Marie Rens et Pascal Sigrist tenteront de montrer la relation entre son langage musical et ses accointances avec la philosophie, la théosophie et le mysticisme.

Le concert-conférence se terminera par une brève analyse de la 7e sonate pour piano avant de l’écouter dans son intégralité. 

Commentaires recents

Aucun commentaire disponible.