Traces pour flûtes et électronique.

Lundi 7 décembre 2020 à 19h.

Par Jean-Marie Rens, compositeur et analyste

Le cycle de conférences-analyses continue en ligne. La séance sur Mozart prévue le 7 décembre est remplacée par celle-ci.

“Le titre de cette pièce pour flûtes et électronique peut être compris de diverses manières. C’est d’abord l’idée de la trace, de la mémoire en quelque sorte, que laisse le jeu de l’instrumentiste aux mains de l’électronique – la partie électronique agissant comme un véritable partenaire, je dirais même comme son double. Mais traces, c’est aussi le traitement de la partie électronique elle-même qui agit, à de nombreuses reprises, comme une traînée. Un peu comme une traînée d’encre laissée sur un buvard lorsqu’on y dépose un point. Enfin, traces, ce sont aussi celles de ma mémoire et des musiques qui m’ont marqué.

Partant d’un champ harmonique consonant, la trajectoire générale de la pièce va inexorablement vers des champs harmoniques plus dissonants. Inversement, le rythme flottant qui accompagne l’univers consonant de départ se dirigera vers une définition de plus en plus précise. La dernière section allant même vers un jeu instrumental proche de la percussion et plus précisément de certains instruments indiens comme les tablas.

Qu’il me soit permis ici de remercier Pascale Simon qui a accordé tant d’énergie et d’investissement au travail de cette pièce, ainsi qu’au regretté Jean-Marc Sullon qui, par ses précieux conseils et la patience qu’il a toujours manifesté devant mes questions et mes demandes formulées parfois de manière étrange, a contribué à la réalisation de ce projet.”

J-M Rens.

Traces est une commande du Centre de Recherche et de Formation Musicale de Wallonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please reload

Veuillez patienter...