La modalité dans la musique de Bartok

Piano : Matthieu Normand
Analyse : Jean-Marie Rens

Lundi 17 janvier 2022 à 19h
Académie Arthur Degreef
16, rue de Neufchâtel – 1060 Saint-Gilles

« La modalité dans la musique de Bartók »

La modalité dans l’œuvre de Bartók et en particulier à partir de ses premiers travaux dans le domaine de l’ethnomusicologie, est un sujet qui a été abondamment commenté. Le compositeur lui-même en parlait souvent lors de ses conférences. Lors de l’une d’elles, donnée en 1931, il déclare : « L’étude de la musique paysanne a été pour moi d’une importance capitale, car elle m’a permis de me libérer de l’hégémonie du système des modes majeurs et mineurs ». Sortir de l’hégémonie des modes majeurs et mineurs, c’est, pour Bartók, avoir recours à d’autres modes. À partir du Mikrokosmos pour piano, mais aussi de quelques Duos de violons, Matthieu Normand au piano et Jean-Marie Rens pour la partie analytique, proposeront de (re)découvrir la manière dont le compositeur hongrois traite cette modalité.

Avant d’aborder l’écoute et l’analyse des pièces au programme de cette soirée, une brève introduction permettra de définir ce que l’on entend par musique modale. Cette introduction s’appuiera sur des exemples de musiques du Moyen âge, mais aussi de quelques chansons populaires d’hier et d’aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Please reload

Veuillez patienter...